Musique

Bigger than life

                   8ce7cf3c45f07d8dc6f3173ac3763b10

(par Dominique Tarlé)

Retomber dans les Rolling Stones, c’est ne jamais vraiment les avoir quitté et les ré-écouter, tout les jours. Sans craindre d’en avoir trop.

C’est redécouvrir leur puissance, au hasard du shuffle mode de l’I Pod. C’est souvent constater que ce titre, presque, oublié est dans Exile On Main Street. La beauté de ce disque, des photos de Dominique Tarlé qui ne cesse de l’accompagner. La cour du Roi Richards.

C’est, presque, aimer chaque photos. Certaines font mal. Keith Richards n’était vraiment pas beau à voir au fin fond de ces années de drogues dures.

C’est en avoir rien à faire que ces mecs refassent un grand disque. Car tout est déjà là. C’est avoir une tendresse infinie pour Charlie. Aimer Keith Richards au delà de ce qui est possible. Être soufflé par Jagger. Savoir que sans Ronnie le groupe n’existerai plus.

C’est bientôt relire Life et l’autobiographie d’Andrew Loog Oldham. Retomber dans les Rolling Stones, c’est savoir que le temps est de leur côté, car ces gars sont « bigger than life ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s