Musique·The right time

The right time #2

Été 2008. Le métro de Paris, une portion aérienne de la ligne 6. Vers la Motte-Picquet. Je ne suis pas très bien. Un peu déprimée. Un guitariste entre. Musicien des rames de métro. Souvent c’est très mauvais, je ne m’attends pas à grand chose. Mais sa dégaine est intéressante. Entre Iggy Pop et Kurt Cobain, il sent l’Amérique à des kilomètres. Je suis assise sur un strapontin. Il s’adosse à la porte opposée à l’ouverture de la rame, à un petit mètre de moi. Et là, la magie opère. La guitare acoustique, un blues, son accent. La décontraction avec laquelle il joue son morceau. Le monde s’arrête de tourner le temps de deux stations de métro. Avec le mec assis en face de moi, on en reste bouches bées. On en revient vraiment pas. On lui donne généreusement de l’argent. Je lui viderai presque mon porte monnaie dans les mains. Plus fort que le charme du soleil qui illumine le métro aérien, il vient de sublimer ma journée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s