Livre·Photo

Mario Testino – Ça vous gêne ?

Mario Testino Ca vous gêne

Mario Testino est photographe de mode, mais pas seulement. La photo est sa vie, sa passion. Il ne s’attache pas qu’aux corps des mannequins, qu’aux fastes de la couture. Son compte instagram qu’il alimente lui même est une vitrine sur ses voyages, sur les pays qu’il traverse, sur les gens qu’il rencontre. Mais avant l’explosion des réseaux sociaux il avait déjà commencé à montrer son travail personnel. Le livre Ça vous gêne ? (« Any objections ? » en anglais), en est le reflet.

Sortit en 1998, le livre nous montre l’univers, l’humour, le talent de Mario Testino. Il nous donne à voir des stars de la mode, du spectacle, mais pas seulement. Les anonymes sont au cœur de son travail. Ce qui ressort de toute sa production c’est sa profonde humanité. Il montre les gens, frontalement, plus ou moins sans fards, souvent nu, c’est même un des photographes célèbre et contemporain qui nous montre le plus directement des femmes nues, mais aussi des hommes nus. Sur un pied d’égalité. On voit des fesses, des sexes, des seins. Aucune différence n’est faite. Cette nudité est toujours triomphante. Les mannequins sont souvent dénudé/es, mais ce n’est jamais glauque comme on peut le voir si souvent. Les anonymes sont nus parce qu’ils le veulent bien. Et même dans l’absurde il ne semble pas que la moquerie affleure.

La bienveillance apparait très souvent. Mario Testino aime ses sujets, que ce soit les gens, mais aussi la ville, la plage, le soleil et les nuages. Malgré un possible à priori, on est très loin du travail de Martin Parr. e ridicule n’est pas le sujet. C’est un regard sur le monde. Même dans la mise en scène, le photographe semble toujours être passé là par hasard, avoir appuyé sur le déclencheur et c’est tout. C’est son but, sa philosophie. C’est ce qui lie les photos posées et les photos de hasard. Et toutes sont mêlées dans Ça vous gêne ?.

Ce titre qui reflète si bien l’esprit de sa démarche. Lui, n’est pas choqué. Manifestement par aucun de ses sujets. Mais oui, quelqu’un de moins ouvert d’esprit pourrait être gêné. Car les femmes et les hommes sont nus, car il photographie cette femme aussi âgée que pauvre qui lui tire la langue dans les rues de Lima, car il immortalise les scènes les plus insolites et décomplexées qu’il peut croiser. Le faste et l’extravagance s’entrechoque avec la simplicité et parfois la pauvreté manifeste. Le folklore du carnaval de Rio et les tenues traditionnelle du Pérou natal de Mario Testino rencontrent les gens nus ou presque sur la plage.

C’est un tour d’horizon, décomplexé, la liberté est criante dans chaque photo, et ça, oui, ça pourrait bien être ce qui gêne. A la fin des années 90 et encore aujourd’hui.

http://www.mariotestino.com/publications/books/any-objections-2/

Mario Testino Ca vous gêne 2Mario Testino Ca vous gêne 3Mario Testino Ca vous gêne 4Mario Testino Ca vous gêne 5

Mario Testino Ca vous gêne 6

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s