Livre

Lectures du mois #6

Yourcenar - Sagan - Hustvedt - Vingt ans après.JPG

L’envoûtement de Lily DahlSiri Hustvedt (1996)

Vingt deux ans après sa sortie, L’envoûtement de Lily Dalh n’a rien perdu de son charme. Le lire pour découvrir l’écriture de Siri Hustvedt est une excellente idée. Un style qui vas droit au but, dont on sait dès la première page qu’il sera reconnaissable entre tous. Des personnages attachant dans un environnement qui n’était pas encore à la mode : la ville de redneck. L’atmosphère de suspicion et de commérage, d’auto-surveillance d’une petite ville. Le paternalisme ambiant et une jeune femme qui se rebelle et veut vivre comme elle l’entend à la faveur de l’arrivée d’un étranger à son environnement. Une fin moins prévisible qu’elle ne pourrait l’être. Lily Dalh et Siri Hustvedt ont tout pour plaire et nous met devant une histoire qui se dévale en quelques heures.

Le garde du cœurFrançoise Sagan (1968)

Le garde du cœur a tout du livre à part. Moins que La femme fardée qui est un livre exceptionnel dans l’œuvre de Sagan. Mais l’atmosphère de Hollywood et l’histoire nous transportent ailleurs que dans le Paris peuplé de personnages cruels et de leurs victimes. Ici, la victime en est à peine une. Et bien consentante. Françoise Sagan crée un huit clos émotionnel brillant, qui sort de ses habitudes, sans sortir de ses codes. Elle s’y réinventait flirtant avec sa zone de confort. Alors que certains de ses livres sont écrits comme en pilotage automatique, Le garde du cœur invente et se lit à toute vitesse.

Souvenirs Pieux/Archives du NordMarguerite Yourcenar (1974/1977)

Avec les deux premiers tomes de son triptyque « Le labyrinthe du monde« , rMarguerite Yourcenar explorait ses origines, maternelle dans le premier volume, paternelle dans le second. Souvenirs Pieux commence par sa naissance, tragique. Archives du Nord fini par quelques souvenirs d’adolescence avec son père. Remontant jusqu’à quelques suppositions antiques elle y parle du 19e et 20e siècle à travers les trois générations qui l’ont précédés. Des parents, grands parents et arrières grands parents, en passant par ses oncles, tantes et membres de l’entourage parfois à peine esquissés par manque d’informations. Mais aussi des pages sublimes et tendres sur des membres de sa famille qu’elle n’a pas connus. Son grand oncle Octave du côté maternel. Gentilhomme campagnard, humble et intelligent. Son grand-père paternel, Michel-Charles, plein de faiblesses, mais père aimant à un siècle qui ne l’y portait pas. Ses deux livres biographiques donnent envie de plonger plus loin dans l’œuvre foisonnante de Marguerite Yourcenar. À commencer par Quoi ? L’éternité, troisième volume du triptyque !

Vingt ans aprèsAlexandre Dumas (1845)

Plus encore que Les trois mousquetaires, Vingt ans après est un classique indispensable. Plus complexe que le premier de la trilogie de Dumas, l’évolution des quatre protagonistes est une joie de chaque page. Le jeune gascon à maintenant toute l’expérience nécessaire et D’Artagnan n’en est que plus attachant, Aramis est fidèle à lui-même, mais en ayant perdu ses illusions et renforcés ses convictions il n’en est que plus intéressant. Porthos a gagné de vivre à sa guise, et le personnage moins intelligent que les autres, est une ode à l’amitié. Et puis il y a Athos. Déjà distingué de ses camarades dans Les trois mousquetaires, toute la noblesse du personnage est dite dans Vingt ans après et donne toute sa saveur au livre. Alors que les aventures des mousquetaires dépeignent des moments de bravoure et quelques déboires. Parfois un peu schématique et rentrant dans les canons du roman de capes et d’épées, sa suite est un roman politique, foisonnant et complexe. L’amitié lie les personnages et c’est ce qui en fait la sève, mais il faut bien ça pour résister à l’histoire.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s